La dame à la rose

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Reprise et adaptation d'un billet publié le 23/10/2014 
sur "Perles d'Orphée" : 
"La dame à la rose - Écouter"

La dame à la rose

Moi, j’aime les roses épistolaires

Rainer Maria Rilke
« Les roses » XVIII

Rainer Maria Rilke 1875-1926

Fabienne Marsaudon, grande admiratrice de Rainer Maria Rilke, chante une chanson qu’elle a composée à partir d’une lettre anonyme écrite sans doute par une amie du poète en souvenir d’heureux moments partagés avec lui.

La rose n’a pas d’épines mais elle pique le cœur… délicieusement.

Lire, voir, écouter . . .

‘Lorsque tu me liras…’

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

‘Lorsque tu me liras…’

« Le Bonheur c’est pas grand chose, c’est juste du chagrin qui se repose. »

Léo Ferré

Léo Ferré – 1916-1993

Lorsque tu me liras, je te regarderai dans le pare-brise,
Tu viendras à moi, tout entière…

Lire, voir, écouter

Mais vieillir… ! – 14 – Ensemble

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Mais vieillir… ! – 14 – Ensemble

« Le véritable amour, toujours modeste, n’arrache pas ses faveurs avec audace, il les dérobe avec timidité. […] »

Jean-Jacques Rousseau

Van Dyck – double portrait de couple – 1619

Serge Reggiani, longtemps après Jean-Jacques Rousseau, porte un même juste regard sur le couple qui se continue à travers les ans.

Les valeurs vraies ne subissent pas, au fond, les déprédations du temps qui passe. Elles ne s’altèrent pas, mais s’adaptent aux formes et aux langages des saisons de l’homme.

Lire, écouter  « Le Vieux Couple ». . .

Retrouvée, mon éternité – 1 & 2 –

Viennent de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Retrouvée, mon éternité ! 1/2 – Barbara

Retrouvée, mon éternité ! 2/2 – Aragon

C’est la voix allée
Avec le poème.

Cécile McLorin Salvant – 2019

Chanteuse de jazz dans la pure tradition des divas du jazz vocal, mais pas que…

Il faut aussi s’offrir le bonheur d’écouter Cécile McLorin Salvant quand elle revisite  – entreprise ô combien délicate – une éternelle et très personnelle chanson de Barbara, « Ma plus belle histoire d’amour », ou un immortel poème de Louis Aragon, « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? », fleuron des interprétations du mythique Léo Ferré !

Voir, écouter ! . . .

‘Le temps perdu’

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

‘Le temps perdu’

Si tu traverses les forêts de mon visage
Et les ronds-points de ma poitrine après minuit
Si tu es pris d’un grand courage
Et t’égares dans mes pays
Au bercement des oies sauvages
N’espère plus trouver ce qui t’avait conquis

[…]

Martine Caplanne

Martine Caplanne met en musique et chante un poème (entre autres) de René-Guy Cadou…

Écouter . . .

Mais vieillir…! – 7 – ‘Yesterday when I was young’

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Mais vieillir…! – 7 – ‘Yesterday when I was young’

 

« There are so many songs in me that won’t be sung. »

Willie Nelson 2021 (88 ans)

Willie Nelson chante « Yesterday when I was young »
– « Hier encore » – 
de Charles Aznavour

Écouter, et écouter, et écouter . . .

La mort de Don Quichotte

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

La mort de Don Quichotte

… J’avais toujours entendu dire, avec le proverbe : « qui chante ses maux enchante ».

Don Quichotte

José Van Dam / George Bertin Scott (1873-1942) Don Quichotte

José Van Dam chante « La mort de Don Quichotte » de Jacques Ibert

Émus et enchantés, pleurons avec Sancho. . .

Âme, te souvient-il…?

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Âme, te souvient-il…?

Christine Sèvres, comédienne et chanteuse avait depuis les années 1970 rangé ses merveilleuses interprétations dans la maison d’Antraigues-sur-Volane, en Ardèche, à l’ombre des innombrables succès de son époux, Jean Ferrat.
Le 1er novembre 1981 le cancer l’emportait. Elle avait à peine 50 ans.

C’est en avril 1883 que Lucien Létinois, ce jeune homme avec lequel Verlaine avait tissé depuis 1877 une étroite relation que l’histoire sait mal définir, quittait brusquement la vie, terrassé à 23 ans par la fièvre typhoïde. La disparition de celui que le poète disait considérer comme son « fils adoptif  » l’affligea profondément.
Quelques années plus tard, et pour l’éternité, ses vers questionnent encore son âme meurtrie…

Lire, voir, écouter . . .

LIBERTÉ

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

LIBERTÉ

Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté

Madeleine Peyroux – Liberté de Paul Eluard

En hommage à Samuel PATY, 47 ans, professeur assassiné, décapité, sur notre terre de France, ce 16 octobre 2020, pour avoir simplement offert à ses élèves « une chance de devenir meilleurs » en leur enseignant la liberté d’expression, la liberté de croire ou de ne pas croire…
… la Liberté, tout court !

Lire, voir, écouter . . . saluer !