Nuit d’excès – Banalité du jour

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Nuit d’excès – Banalité du jour

Trop discrète ? Trop pudique ? Intimidée sans doute ?

[…]

Bref ! Vous croyez, charmante Elvire, que votre silence, quelle qu’en soit sa raison, gardera secrets les dévergondages de votre nuit dernière entre adultes consentants.
Comme vous faites erreur ! Big Brother a les photos…!

Mieux, la vidéo !

Freedom Ballet

Σ

Quant à votre journée… Chacun de vos gestes est enregistré. Depuis la première minute de votre réveil…

Freedom Ballet

Alors souriez !…

Et… Dansez !

Lire, voir, écouter la suite . . .

« Buenos Aires no te olvida » (Pour Buenos-Aires pas d’oubli)

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

« Buenos Aires no te olvida »
(Pour Buenos-Aires pas d’oubli)

Fugata Quintet

Si vous ne pouvez pas prononcer correctement Buenos Aires, voici trois synonymes :

Borges

Tango

Piazzola

Dans l’ordre que vous voudrez !…

N’en dites qu’un seul et vous arriverez quand même à bon port !

Lire, voir, écouter la suite . . .

Un cœur en automne /12 : Tourments d’une Reine Indienne

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Un cœur en automne /12 : Tourments d’une Reine Indienne

Julia Bullock (soprano) – Indian Queen

Il « automne » beau dans le cœur saturnien de cette belle Reine Indienne qui prend les traits et la voix de la superbe soprano américaine Julia Bullock.

Émouvante Reine Indienne !
Héroïne de l’opéra que Purcell laisse inachevé à sa mort en 1695 et que Peter Sellars, metteur en scène de génie, fait remonter sur les tréteaux 320 années plus tard, pour lui offrir une histoire bien moins sucrée que celle proposée par le livret initial, le revisitant profondément et le modernisant. Complétant la partition originale…

[…]

Douce Reine Indienne dont les sincères espérances, amoureuse ou politique, ne connaîtront que la trahison.

« There’s joy in my grief and there’s freedom in chains. » *
                                                        « Indian Queen » – Henry Purcell

* Il y a de la joie dans mon chagrin, et de la liberté dans mes chaînes.

Lire, voir, écouter la suite . . .

Après un regard sur le monde…

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Après un regard sur le monde…

« Dans les grandes perplexités astreins-toi à vivre comme si l’histoire était close et à réagir comme un monstre rongé par la sérénité. »

Cioran – « De l’inconvénient d’être né »

Andrew YorkHome

Lire, voir, écouter la suite . . .

L’absinthe (2019)

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

L’absinthe (2019) *

* « L’absinthe » (version audio) a été publié sur « Perles d’Orphée » le 9/02/2013

Pour faire des poèmes
                          On ne boit pas de l’eau…

Charles Maire (1845-1919) – Le Verre d’Absinthe

Les paroles de la chanson de Barbara illustrées par les maîtres de la peinture des XIXème et XXème siècles, sur une mélodie de Fritz Kreisler, « Liebeslied ».

Lire, voir, écouter la suite . . .

 

Scènes d’enfants

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Scènes d’enfants

« J’envie cet enfant qui se penche sur l’écriture du soleil, puis s’enfuit vers l’école, balayant de son coquelicot pensums et récompenses. »
René Char – « Fureur et mystère » (1948) –
partie « Feuillets d’Hypnos » (1943-1944)
Gallimard / Poésie – 1962

Petite fille dans une rue de Paris – photographe inconnu

20 novembre :
Journée Internationale de l’Enfance

Au fond, seuls les enfants savent parler de l’enfance. Voilà qui explique sans doute que personne mieux que le poète ou le musicien, qui jamais ne la quittent, ne sait l’évoquer avec autant de pertinence, et autant de beauté.

Ce n’est certes pas un hasard si c’est au plus « enfant » des compositeurs de la musique classique, Robert Schumann, que revient le mérite d’avoir écrit les plus émouvantes partitions sur le thème de l’enfance : « Kinderszenen » (Scènes d’enfants).

Écoutons les, comme un hymne délicat aux joies insouciantes de nos jeunesses perdues, interprétées en janvier 2018 à Barcelone par la grande Martha Argerich.

Lire, voir, écouter la suite . . .