Ma « petite phrase de Vinteuil »

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Ma « petite phrase de Vinteuil »

Harold Knight (1874-1961) – “At The Piano” (1921)

On ne revient pas d’un dîner chez les Verdurin, d’une visite à Guermantes ou d’une après-midi d’amour chez Odette de Crécy, sans avoir « entendu » et « réentendu » jouer, entre les mots des longues périodes de Marcel Proust, l’énigmatique « petite phrase de Vinteuil » qui, bien que tout aussi…

[…]

Chacun de nous possède sa — ou plutôt ses — petite(s) phrase(s) de Vinteuil qui se rattache(nt) très intimement à sa propre culture musicale certes, mais qui, plus…

Lire, voir,écouter la suite . . .

 

Credo

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Credo

Pour jouer à faire écho aux  « Affirmations » d’Isidore Ducasse publiées par Brigetoun dans son billet d’aujourd’hui.

Lucien Jacques (1891-1961)

 

Credo

Je crois en l’homme, cette ordure.
Je crois en l’homme, ce fumier,
Ce sable mouvant, cette eau morte.

Je crois en l’homme ce tordu,
Cette vessie de vanité.
Je crois en l’homme, cette pommade,
Ce grelot, cette…

Lire, voir,écouter la suite . . .

Les Causes

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Les Causes

Louise Bourgeois – Mains de bienvenue (Expo Tuileries 1996)

En souvenir d’une impossible histoire d’amour…
… ou de l’histoire d’un amour impossible !
En souvenir du plus beau des instants, point d’orgue de l’univers entier, celui où les mains se rencontrent.

Poème de Jorge Luis Borges  (« Las Causas »)  illustré photographiquement et musicalement

Lire, voir, écouter la suite . . .

Dixit Suarès !

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Dixit Suarès !

« Un poème au service de quelque dogme que ce soit perd une de ses ailes, tombe et boîte.

[…]

Une harmonie, une vision, un chant intérieur ne dépendent d’aucun pouvoir étranger. L’œuvre d’art, l’œuvre de poésie est l’acte libre et le seul libre. C’est être libre en ce monde que de …

Lire, voir, écouter la suite . . .

Triomphe du temps : un quinquennat, déjà !

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Triomphe du temps : un quinquennat, déjà !

L’homme croit que le Temps se repose
Alors qu’il déploie secrètement ses ailes.
Mais si ses coups sont cachés,
Ses outrages sont ensuite évidents.

Aria de Disinganno (« Il Trionfo del Tempo e del Disinganno » – Haendel)

Georg Friedrich Haendel

Cinq ans ! Cinq années déjà depuis la naïve publication de mon premier billet sur « Perles d’Orphée ». Cinq ans de partage avec vous — toujours plus nombreux, généreux et fidèles — des émotions, le plus souvent poétiques ou musicales, que j’ai pris, depuis, l’habitude de confier à ce journal intime ouvert à tous…

[…]

Cinq ans !
Voilà un anniversaire qui mérite bien un aussi rare enchantement que Maestro Haendel a bien voulu nous confier !!!

Lire, voir, écouter la suite . . .

Jusqu’au plus haut des Cieux… Du plus profond des voix !

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Jusqu’au plus haut des Cieux… Du plus profond des voix !

Nicola Samori – « L’Occhio occidentale »

« Il y a des chants qui, lorsqu’ils se taisent, obligent à écouter un certain silence plus précieux qu’eux-mêmes. »    Albert-Marie Besnard

Voyage vers le Ciel sur une voix de basse profonde exceptionnelle…

Lire, voir, écouter la suite . . .

L’âme d’un livre

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

L’âme d’un livre

« La biographie d’un auteur cache plus son texte qu’elle ne l’éclaire. La clé de l’œuvre est dans l’œuvre. Chaque texte dit ce qu’il veut dire (tout et rien que) à condition, bien sûr, de… »

Jean Grosjean (1912-2006)

Lire, voir, écouter la suite . . .