Juin – Le bonheur d’être triste

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Juin – Le bonheur d’être triste

Claude Monet – Coin de jardin à Montgeron (Musée de l’Hermitage)

Si l’on me demandait, me privant de l’usage des mots, de définir la mélancolie, je donnerais aussitôt à entendre la barcarolle ‘Juin’ composée par Tchaikovsky.

Dans l’interprétation de Vadim Chaimovich, par exemple :

Écouter, voir . . . !

3 réflexions sur “Juin – Le bonheur d’être triste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s