Enivrez-vous!

Jules Dalou - Silène ivre - Jardin Luxembourg

Jules Dalou – Silène ivre – Jardin Luxembourg

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous !
Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge ; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront, il est l’heure de s’enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.

Charles Baudelaire (« Petits poèmes en prose » XXXIII)

Écusson musical : Dorantes  – « Silencio de patriarca »

&

L’ivresse sur toile :

Cliquer une image pour entrer dans la galerie

Ah quel dîner…!

Joyeux Noël !

Le dîner était bien arrosé. Les conséquences sont fâcheuses, certes, mais c’est tant mieux quand celle qui a abusé n’est autre que l’immense et merveilleuse

ANNE-SOFIE VON OTTER

Accompagnée par les Musiciens du Louvre dirigés par Marc Minkovsky

Ah! quel dîner je viens de faire!
Et quel vin extraordinaire!
J’en ai tant bu… mais tant tant, tant,
Que je crois bien … que maintenant
Je suis un peu grise.. un peu grise .
Mais chut !
Faut pas qu’on le dise!
faut pas chut

Si ma parole est un peu vague,
Si tout en marchant je zigzague,
Et si mon œil est égrillard,
Il ne faut s’en étonner, car…
Je suis un peu grise…un peu grise
Mais chut!
Faut pas qu’on le dise! faut pas ha faut pas
Chut!

L’enregistrement complet du spectacle  » Offenbach in Paris «  au Théâtre du Chatelet