Le printemps ? – Trois fois rien !

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Le printemps ? – Trois fois rien !

Reprise du billet du 26/12/2012

« Vous cherchez du côté du plus grand… C’est tellement plus simple : J’attends le printemps. Ce que j’appelle le printemps n’est pas affaire de climat ou de saison. Cela peut surgir au plus noir de l’année. C’est même… » 

[…]

« Le printemps n’est rien de compréhensible – c’est même ce qui lui permet de tenir dans trois fois rien – un bruit, un silence, un rire. »

. . .

Christian Bobin

Lire, voir, écouter la suite . . .