Minuit une : le temps des voeux

Excellente Année 2014 !

La tête doucement penchée
comme le front d’un frêle enfant,
la dextre offerte
à l’offrande d’en haut,
l’autre en survol
sur un sol nourricier
et patient,
il tourne,
il tourne et tourbillonne,
continûment,
léger, fluide,
aile gracile caressant le nuage,
obstinément,
rêvant de réunir les deux extrémités
de son infinie
verticalité.

Sur sa robe chamarrée des couleurs
de nos différences
et de nos divisions
se fond et se confond
en une infinité ternaire
le nuancier de nos identités
jusqu’à se dissiper
unifié
dans la blanche paix
des espérances exaucées.

Puisse 2014, à l’instar du « sema » de ce derviche, vous emporter dans son tourbillon entre Esprit et matière, sur le chemin de cette paix indispensable à tous les bonheurs que je vous souhaite!