Paris…

« Point le plus éloigné du paradis, Paris n’en demeure pas moins le seul endroit où il fait bon désespérer. »  

Cioran (Syllogismes de l’amertume) – Ecusson musical :  Ella Fitzgerald (April in Paris)

Portraits de femmes

« Que tu viennes du ciel ou de l’enfer, qu’importe,
Ô Beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu !
Si ton œil, ton souris, ton pied, m’ouvrent la porte
D’un Infini que j’aime et n’ai jamais connu ?

De Satan ou de Dieu, qu’importe ? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, – fée aux yeux de velours,
Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! –
L’univers moins hideux et les instants moins lourds ? »

                                                  Baudelaire – « Hymne à la beauté »