Dieu?… ou Bach?

« Sans Bach, la théologie serait dépourvue d’objet, la Création fictive, le néant péremptoire ».

« S’il y a quelqu’un qui doit tout à Bach, c’est bien Dieu. »


Emile-Michel Cioran (1911-1995)  in « Syllogismes de l’amertume » -1952

°

Extrait de l’oratorio « Matthäuspassion » (Passion selon Saint-Matthieu) – J.S. Bach

Prends pitié de moi, Seigneur
Voici mes larmes,
Vois, mon cœur et mes yeux
pleurent amèrement devant toi
Prends pitié de moi, Seigneur.

Delphine Galou, contralto – François-Marie Drieux, violon solo – Ensemble Les Siècles, François-Xavier Roth (direction)

« La valeur n’attend pas le nombre des années. »