Sensation

Soir d'été

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien,
Mais l’amour infini me montera dans l’âme ;
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, heureux- comme avec une femme

Arthur Rimbaud – Sensation         Musique : Debussy – Arabesque flûte et harpe

Une fraise…?

Imaginez!

Une belle chaleur d’été. Vous êtes lassivement allongé sous un vieil arbre. Tranquille, loin des ardeurs inutiles de la ville, votre tête mollement appuyée au pied du tronc. Le soleil s’amuse, au gré de la brise caressante, à glisser quelques rais de lumière à travers les feuillages dans une harmonie paresseuse de couleurs et de parfums qui s’entremêlent et se poursuivent.

Tout est bien! Vous fermez les yeux par instant et vous voilà nimbé d’une arabesque de bulles et d’étoiles.

Croquez donc une fraise, et écoutez :

Arabesque N°1 en Mi majeur de Claude Debussy.

La pianiste, « grand amateur », comme il est convenu de nommer les artistes amateurs qui possèdent le talent des professionnels sans faire profession de leur art, compte parmi mes amis, et je m’en réjouis. C’est l’occasion de vous la présenter.

Si elle me le permet, je vous communiquerai le lien vers les enregistrements qu’elle a mis sur la toile.

Découvrant son pseudo, vous comprendrez le pourquoi de la fraise!