Et en écho la transparence

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Et en écho la transparence

Et sangloter d’extase les jets d’eau,
Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres.

Verlaine (« Clair de lune » in « Les fêtes galantes »)

La Villa d’Este – Tivoli – Roma

Une halte printanière sous les fenêtres de la « Villa d’Este » : en écho à la symphonie des fontaines et des cascades, Franz Liszt, depuis la « chambre des roses », nichée sous les toits, fait chanter, allègres et cristallines, les notes ondoyantes de son piano…

Écouter la transparence . . .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s