Reines Tudor 4/ ROBERTO DEVEREUX

Vient de paraître sur « De Braises et d’Ombre » :

Reines Tudor 4/ ROBERTO DEVEREUX

« Pour moi, ce sera l’opéra de mes émotions. »

Gaetano Donizetti

Sondra Radvanovsky in Elisabetta / Roberto Devereux (Met 2016)

Troisième reine de ladite « trilogie » des reines Tudor de Donizetti, Elisabeth Ière d’Angleterre. Principal rôle de l’opéra « Roberto Devereux », composé en 1837, alors que Donizetti est confronté à de multiples chagrins dûs aux décès de ses parents d’abord et de sa femme, ensuite, après son accouchement d’un enfant mort-né.

C’est un nouveau joyau du « Bel canto » et un véritable défi pour la soprano qui en assure le rôle.

Le drame, comme il se doit, prend toute la scène avec sa part de trahison, de mensonge et d’émotion. Bien sûr, la mort est au bout de l’opéra. Et comme pour les deux opéras précédents, le titre désigne le condamné.

L’interprétation magnifique d’Elisabetta par la soprano américano-canadienne Sondra Radvanovsky confère à la réalisation du Metropolitan Opera de New-York, en 2016, un brio exceptionnel, en accord parfait avec le talent de Elīna Garanča (Sara) et Mariusz Kwiecien (Duc de Nottingham).

Voici, à la dernière scène de l’opéra, la formidable Sondra Radvanovsky en souveraine partagée entre colère et désespoir : elle admoneste, elle punit, aspire à rejoindre son bienaimé dans la mort et abdique enfin dans une impressionnante cabalette finale aux accents déchirants.

Lire, voir, écouter . . .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s