Les larmes du drame : « Llorona »

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Les larmes du drame : « Llorona »

Carmen Goett – Llorona

Si Médée, magicienne tragique de la mythologie grecque, devenue mère infanticide par la plume du dramaturge athénien Euripide au 5ème siècle avant J.C., n’a cessé depuis de crier sa colère sur les tréteaux d’Europe, son « double » d’Amérique latine, la « Llorona », la pleureuse, – sans aucun lien de filiation avec son aînée – hante pour sa part toutes les nuits les rivages des mers et des rivières en se lamentant sur ce moment de folie qui l’amena à noyer ses enfants par vengeance envers son époux.   

Une belle chanson iconique pour le peuple mexicain et les populations hispaniques d’Amérique du sud raconte la tragédie de cette femme qui fascine les uns ou terrorise les autres…  « Llorona »

Lire, voir, écouter . . .

 

2 réflexions sur “Les larmes du drame : « Llorona »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s