Un chatoyant maillon

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Un chatoyant maillon

« Voici ce qui est important : c’est qu’entre le loup au coin du bois et le loup au coin d’une page, il y a comme un chatoyant maillon. Ce maillon, ce prisme, c’est l’art littéraire. »          Vladimir Nabokov (1899-1977)

Nabokov by Youssouf Karsh

Quand Vladimir Nabokov se pose la question de l’origine de la littérature, il y a autant de plaisir à écouter la question qu’à suivre le raisonnement qui conduit à l’évidence.

Tania de Montaigne dit le texte avec justesse et élégance.

ARTE Cinéma, il y a peu, a invité des artistes parmi ceux qui font la vie culturelle française et allemande à réciter des poèmes qui leur tiennent à cœur. La série, intitulée « De la poésie dans un monde de brutes » est une belle réussite. La vidéo de ce billet en est extraite.

Lire, voir, écouter . . .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s