Toqué de toccata /11 – II – … Et tous ensemble !

Vient de paraître sur « De braises et d’ombre » :

Toqué de toccata /11 – II – … Et tous ensemble !

Parmi tous ces nombreux compositeurs du XXème siècle – pas tous très connus certes – qui ont réservé dans leurs œuvres orchestrales une place de premier rang à la forme toccata, deux, différents l’un de l’autre à mille points de vue, ont utilisé le polymorphisme expressif du genre pour brosser musicalement une peinture de leurs pays et de leurs peuples respectifs : Heitor Villa-Lobos au Brésil et Dimitri Chostakovitch en URSS.

Mais, quand la toccata orchestrée par Villa-Lobos dans ses « Bacchianas brasileiras », se propose de jouer avec l’insouciance du folklore ou la légèreté légendaire du peuple brésilien, celle de Chostakovitch, autres lieux – autres mœurs, dépeint et dénonce avec vigueur et réalisme les souffrances extrêmes du peuple russe confronté aux fléaux de son temps, le fascisme, le stalinisme et la guerre. 

Tous ensemble ! L’orchestre symphonique :
Toccata de la légèreté, toccata du désespoir…

Lire, voir, écouter… écouter… écouter…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s