« Exprimer l’inexprimable »

Vient de paraître sur   « De braises et d’ombre » :

« Exprimer l’inexprimable »

Erik Satie (17 mai 1866 - 1 juillet 1925)

Erik Satie (17 mai 1866 – 1 juillet 1925)

A l’instar de ces inoubliables compositeurs qui ont servi et amplifié, jusqu’à les magnifier souvent, les vers des poètes français, Satie, par cette économie de moyens qui caractérise son style, est parvenu, lui aussi, et avec quelle grâce, à « exprimer l’inexprimable »

[…]

Trois mélodies de 1886 :

Impassible rythme, suaves et « blanches » harmonies, délicatesse d’une poésie simplement inspirée, « Les Anges », « Élégie » et « Sylvie » constituent un trésor inestimable que l’on se doit de mettre entre toutes les oreilles, mais qu’à l’évidence, on ne peut pas confier à toutes les voix. …

[…]

Lire, écouter, voir la suite . . .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s