La nuit 28 – Ombres errantes

Mais quelles sont ces ombres qui, languissamment, se faufilent et musardent le long des remparts de nos nuits ?

Écoutons-les chuchoter, il semble qu’elles parlent de nous… 

 

François Couperin  (1668-1733)

François Couperin (1668-1733)

« Les ombres errantes » (Languissamment) – 25ème Ordre / 4ème Livre

Iddo Bar Shaï (Piano)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s