Après l’amour… Danser

Même quand nous dormons nous veillons l’un sur l’autre
Et cet amour plus lourd que le fruit mûr d’un lac
Sans rire et sans pleurer dure depuis toujours
Un jour après un jour une nuit après nous.

Paul Eluard – « Le dur désir de durer »

5 réflexions sur “Après l’amour… Danser

  1. Regarder l’autre dormir. Tant de confiance et tant de joie… Eluard écrit ces mots avant la mort de Nusch. Une halte d’éternité…
    magnifique création, tout en grâce et légèreté.

    • Mais ses vers les plus émus, peut-être parmi les plus beaux de la poésie, ne demeurent-ils pas ceux qu’il écrit lorsque « le temps déborde », après la mort brutale de Nusch en 1946 ?

       » Notre vie tu l’as faite elle est ensevelie
       » Aurore d’une ville un beau matin de mai
       » Sur laquelle la terre a refermé son poing
       » Aurore en moi dix-sept années toujours plus claires
       » Et la mort entre en moi comme dans un moulin  »
      . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
       » Mon passé se dissout je fais place au silence « 

      • Il faut croire que sa présence était encore si forte que le passé a recouvert son présent de solitude…

    • Je reçois avec plaisir votre « merci », mais n’en garderai que la petite part du passeur, la plus grande, évidemment, doit aller à ceux, musicien, danseur, réalisateur, à qui l’on doit ce beau moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s