Adios Paco !

Désormais les guitares du Flamenco ne sonneront plus de la même façon. La première corde pincée sera inévitablement celle du souvenir.

Paco De Lucia est mort hier.

Paco de Lucia

Il était incontestablement le grand maître de la guitarra flamenca à qui d’ailleurs il a largement ouvert les chemins de l’universalité, la faisant voyager aussi bien dans les quartiers d’Ipanema ou de Copacabana, royaume de la Bossa nova, que dans les festivals de Jazz du monde entier en compagnie des meilleurs spécialistes du genre, comme Al Di Méola et John Mclaughlin. Avec eux il apprendra l’art délicat de l’improvisation. Le trio laisse des enregistrements exceptionnels que toute discothèque bien construite se doit de posséder.

Sans jamais pourtant s’éloigner des racines andalouses de sa musique – il suffit pour s’en convaincre d’écouter ou de ré-écouter ses duos d’anthologie avec le chanteur flamenco Camaron – Paco De Lucia interprétera avec bonheur Manuel de Falla, et enregistrera le célèbre Concerto d’Aranjuez du compositeur Joaquin Rodrigo.

Avec la disparition de celui qui reçut il y a quelques années le prix  » Prince des Asturies « , la plus prestigieuse distinction artistique en Espagne, la musique en particulier, et les arts de notre temps dans leur totalité, perdent un de leurs représentants les plus géniaux.

Heureusement il nous reste une trentaine d’enregistrements réalisés tout au long de sa carrière par ce merveilleux guitariste. Nous nous en délecterons encore longtemps en évoquant le grand artiste qui nous a quittés.

Pour illustrer les multiples facettes de ce talent exceptionnel, l’envie est forte de présenter en partage des vidéos enregistrées à différentes époques et dans des styles musicaux variés. Il m’a cependant semblé qu’en choisir une seule parmi les plus récentes, dans laquelle on retrouverait, rassemblées comme en une synthèse, les diverses manières de l’art abouti du Maître, serait un hommage qui ne perdrait certainement pas en admiration ce qu’il gagne en discrétion.

ƒƒƒƒ

Quelques références discographiques :

Une réflexion sur “Adios Paco !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s