Une petite larme de poison

Une petite larme de poison pour troubler le regard, brûler la voix, et nous plonger dans l’élégante confusion d’un rêve sensuel.

C’est si bon!

« Le pouvoir enivrant qui change l’homme en dieu ;
« L’amour, miel et poison, l’amour philtre de feu,
« Fait du souffle mêlé de l’homme et de la femme,
« Des frissons de la chair et des rêves de l’âme. »

                             Victor Hugo (« Noces et festins »)

4 réflexions sur “Une petite larme de poison

  1. J’ai pris rendez-vous chez l’ophtalmo. Parce que ce matin, j’ai mis très longtemps à comprendre qu’il ne s’agissait pas ici, de larmes de poisSon.

    • J’aurais presque pu comprendre une confusion avec les larmes de crocodiles… mais il est vrai que sur le plan orthographique la différence, pour être perçue, n’aurait pas nécessité de prothèse visuelle.
      En tout cas, cher Claudio, chacun sait que rien ne vaut la larme de poisSon pour ouvrir le chemin des rêves au pêcheur (l’un ou l’autre, au choix) 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s