Un an déjà!

« Il y a toujours quelque chose en nous que l’âge ne mûrit pas »    –  Bossuet

« Perles d’Orphée » a 1 an!

Pour fêter le premier anniversaire des « Perles », j’avais prévu d’inviter un kyrielle d’amis comme Mozart, Virgile, Élisabeth Vigée-Lebrun, Satchmo, Camille Claudel, la Tebaldi ou l’Orchestre Philharmonique de Berlin… Et tant d’autres. Mais très vite, j’ai dû me rendre à la raison, ma page ne pourrait pas tous les accueillir. Choisir dans la liste m’était impensable ; mieux valait oublier l’idée.

Pelemele

θ

Je décidai alors d’organiser une petite fête intime en invitant seulement un couple d’amis très proches avec qui nous aurions évoqué tous les absents – avec les mots de la dithyrambe, uniquement. Mais encore une fois il me fallut accepter l’évidence : Eurydice n’obtiendrait pas une seconde autorisation de sortie des Enfers, et Orphée ne viendrait pas sans avoir au préalable retrouvé la totalité de ses membres éparpillés par les cruelles Bacchantes. Et même si un seul… L’un sans l’autre…

θ

Qui donc alors allait venir sur cette page, avec une de ses perles, pour m’aider à remercier tous ceux qui, en un an, fidèlement ou occasionnellement, auront cliqué 46 000 fois sur les pages de ce blog pour partager près de 250 billets  inspirés par ma seule émotion? Tous ces visiteurs – vous tous – qui, par chacune de leurs visites, auront contribué à créer un incroyable flux relationnel de 800 commentaires publics – pour n’évoquer que ceux-là.

Mais Hiromi, bien sûr! Ma délicieuse petite « souris », grignoteuse d’ivoire, que vous connaissez déjà.

Pourquoi ne pas fêter l’évènement dans son

« Vieux château, près d’une rivière, au milieu de la forêt ».

Château2

Venez! Allons-y tous! Elle sera notre fée, notre guide à travers les passages secrets et les portes qui grincent ; elle nous fera approcher le gros chat qui gronde et entrer dans le mystère des rythmes infernaux ; elle nous précipitera, pour de folles cavalcades enfantines, dans des escaliers vertigineux et nous perdra dans des dédales de couloirs inquiétants.

Venez! Venez tous! Glissons-nous dans la grosse boîte noire tant que son couvercle est levé! Comme Alice derrière son lapin, suivons notre « Jerry » dans la magie sonore de ce joyeux et virtuose voyage anniversaire!

Et si  les enfants que, par chance, nous sommes restés, se sentent parfois effrayés, la lumière de son sourire effacera leurs craintes.

Bon anniversaire « Perles » !

誕生日おめでとうございます « Perles » !

26 réflexions sur “Un an déjà!

    • Merci! Vos vœux me touchent et me flattent d’autant plus que je tiens la poésie que vous partagez sur votre blog en grande estime.

  1. Une halte différente sur le « toile » près d’un homme épris d’art. Modeste. Cultivant l’amitié comme un jardinier. Passer ici, c’est oublier les heurts de la vie, sa cruauté parfois, les chagrins. Il y a de la joie dans ces pages même si l’ombre d’Eurydice guide les pas d’Orphée. Belle fête à vous.

    • Vos mots me touchent… Par la générosité qu’ils portent en eux, certes, mais sans doute aussi parce qu’ils traduisent un peu trop ma vérité…
      Merci!

  2. A reblogué ceci sur T.S.A. and commented:
    Perles d’Orphée a un an ! Voilà un événement considérable. Il attend tellement de monde qu’il a mis un Virgile à l’entrée, c’est dire !
    Il avait prévu de nous sortir une compil des Enferrés, avec Eurydice, Orphée et même les belles Bacchantes ! Enfin, les survivants.
    Mais au lieu de cela, mon ami, post-moderne dans l’hyper geek d’avant-guerre, a décidé de nous la jouer hot : Hiromi, une souris qui excelle dans les boîtes noires.
    Moi, j’connaissais Katsuni dans d’autres clubs, mais il me surprend encore, mon ami rare à la culture de chambre, dont les volutes élèvent nos âmes ravies de se cultiver sans le vouloir.
    Bon anniversaire, Maître !

    • Merci, ami, de vos bons vœux!
      Grâce à vous je découvre « Katsuni »… N’hésitez pas à la convier… pour partager ma « culture de chambre », bien sûr. S’en voy…ager en l’air avec une souris ne nécessite pas de boîte noire, n’est-ce pas? Sauf peut-être pour les ancêtres « post-modernes d’avant guerre », la petite boîte qui tient en paix le moteur central.
      Toujours un plaisir de lire vos commentaires bien amicaux! 😉

  3. Bel anniversaire et merci de me faire découvrir et apprécier autant de perles.
    Et profitez de la lumière de la bougie avant de la souffler!

    • Merci Claudio!
      C’est plutôt moi qui devrais me poser cette question, quand je constate avec plaisir toutes les sympathies qui convergent vers les « Perles ».

  4. Voilà un bien bel anniversaire ! Un an déjà, j’en reste stupéfaite, il me semblait qu’hier à peine…
    🙂
    Magnifique et incroyable Hiromi !
    Toujours un tel bonheur de passer par ici…
    Longue vie aux Perles, qu’elles continuent longtemps à nous enchanter et à nous toucher.
    Pour l’occasion, je vous envoie un baiser…

    • Merci pour toutes ces gentillesses qui me touchent.
      Merci aussi pour ce baiser.
      Un an, en effet! Une minute pour moi qui n’ai pas vu le temps passer au milieu de ces pages partagées avec vous tous. Au milieu aussi de celles, écrites par nombre d’entre vous, qui m’ont régalé tout au long de cette année.
      Puissions-nous longtemps, les uns et les autres, demeurer dans la paix de ces échanges cordiaux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s