Impromptu

Impromptu. Aucun autre titre n’aurait pu mieux convenir à ce billet, car véritablement il arrive là sans aucune préméditation. Pour tout dire, j’essayais de préparer un futur article sur le mouvement perpétuel – ceux qui me connaissent auront tôt fait de deviner qu’il ne saurait être question de thermodynamique – et, alors que j’avais trouvé les documents sonores qui illustreraient mon propos, j’ai pensé soudain que certains impromptus de Schubert mériteraient aussi de s’ajouter à cette liste d’exemples.

Paresseux patenté, plutôt que d’aller fouiller dans ma discothèque pour préparer une écoute, j’ai cliqué sur Youtube où, immédiatement ces vidéos de Paul Lewis jouant Schubert m’ont été offertes. C’est justement cet interprète que j’aurais choisi parmi mes CD, si j’avais fait l’effort surhumain de quitter mon fauteuil.

Paresse récompensée par ces superbes vidéos qu’il serait criminel de ma part de ne pas partager avec vous.

Alors, s’il vous plaît, posez-vous, faites le vide et le silence autour et à l’intérieur de vous, affichez plein écran, oubliez cette  trop longue introduction et laissez faire la musique, surtout quand, comme ici, elle vient des sommets.

Schubert – Impromptu N°2 D935

Schubert – Moments musicaux N°4 D780

Bonne rentrée à tous!

5 réflexions sur “Impromptu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s