« Two »

Troublant, dérangeant, captivant, émouvant !

Mouvement désespéré, immobile, fixé dans les infinies profondeurs enténébrées d’une éternité que seuls, perçant à travers un rai de lumière, laissent imaginer les échos lointains d’un sonar oublié, symbole mémoriel d’une humanité ensevelie sous ses propres ruines.

Lutte acharnée entre l’essor et le déclin, chaque geste ici est un effort vital vers la lumière qu’aucune parcelle de ce corps ne parvient à s’approprier.

C’est là ma lecture très personnelle de cette chorégraphie, « TWO » de Russel Maliphant (deuxième solo de son ballet « PUSH »), dansée ici par la magique Sylvie Guillem, lors de la soirée HOPE JAPAN, qu’elle organisa le 6 avril 2011 au Théâtre des Champs Elysées pour soutenir le Japon meurtri.

Sylvie Guillem est nommée « Danseuse Etoile » de l’Opéra de Paris par Rudolph Noureev en 1984 – Elle a 19 ans.

Pied Sylvie Guillem

Cliquer une photo ci-dessous pour entrer dans la galerie


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s