Ton souvenir

Si l’on me demandait ce matin la couleur de mon âme, je répondrais « couleur mélancolie ». Mais qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas ce gris sombre de la tristesse et du désespoir, qui alourdit de sa noirceur le fardeau des jours . Non! C’est plutôt le gris blanchâtre d’un ciel d’hiver, légèrement éclairé par la pâleur d’un soleil timide au point de se dissimuler derrière le voilage. Le gris lointain d’un souvenir aux contours déjà effacés. Le gris des images douces de ce tendre poème d’Albert Samain,  interprété et illustré ici avec autant de justesse que de sensibilité. Preuve, s’il était besoin, que mélancolie n’est pas tristesse… Mais seulement nostalgie, désir de « ressusciter l’écho presque religieux d’un ancien baiser attardé sur ses yeux ».

Merci Madame Christine M. pour ce délicieux moment que je vous dois.

Ton Souvenir est comme un livre bien-aimé,
Qu’on lit sans cesse et qui jamais n’est refermé,
Un livre où l’on vit mieux sa vie et qui vous hante
D’un rêve nostalgique, où l’âme se tourmente.

Je voudrais, convoitant l’impossible en mes vœux,
Enfermer dans un vers l’odeur de tes cheveux,
Ciseler avec l’art patient des orfèvres
Une phrase infléchie au contour de tes lèvres..

Emprisonner ce trouble et ces ondes d’émoi
Qu’en tombant de ton âme, un mot propage en moi.
Dire, oh surtout! Tes yeux doux et tièdes parfois
Comme une après-midi d’automne dans les bois.

De l’heure la plus chère enchâsser la relique,
Et, sur le piano, tel soir mélancolique,
Ressusciter l’écho presque religieux
D’un ancien baiser attardé sur tes yeux.

Une réflexion sur “Ton souvenir

  1. Pingback: Pour écrire un seul vers | Perles d'Orphée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s