« Ce sont de drôles de types… »

Ce matin, au cours d’une promenade sur la toile – peu sportive, il est vrai, mais tellement plaisante – j’ai découvert des montages photos illustrant de belles chansons de nos poètes disparus. L’émotion nous y guette à chaque image choisie avec tact et venue toujours au moment où le texte l’appelle.
Comme le cuisinier n’a pas planté les tomates, ni péché la dorade, pas plus qu’il n’a frotté le silex, notre réalisateur n’a pas composé les musiques, ni assemblé les mots, et les images ne sortent pas de sa caméra. Mais il nous offre quelques préparations de bon goût pour nourrir notre âme.
Ce « chef » se nomme Patrick Maréchal ; il dévoile avec simplicité, dans chacun de ses « plats », une profonde sensibilité et nous rappelle que le siège de l’intelligence c’est bien le cœur.

Léo Ferré – Les poètes

Barbara – Nantes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s